John Barnard

Missionnaire au Québec  |  Responsable des programmes de préparation linguistique et de francisation (Fleur de Lys)

John Barnard

Missionnaire au Québec  |  Responsable des programmes de préparation linguistique et de francisation (Fleur de Lys)

Qui suis-je ?

Je m’appelle John William Barnard et je suis marié avec Kimberly depuis 2016. Nous venons tous les deux de la Floride.

Mon appel pour le Québec

J’ai complété un baccalauréat en missiologie. J’ai commencé à m’intéresser au Québec en 2007 après avoir rencontré des missionnaires québécois lors d’une conférence. J’ai ensuite fait un internat à Sherbrooke en 2008. Certain que Dieu me voulait missionnaire au Québec, j’ai essayé d’y trouver un emploi en 2013, mais sans succès. Découragé, je suis donc retourné en Floride. Au même moment, Kimmie y était aussi retournée depuis Atlanta pour occuper un poste d’enseignante de français. Je travaillais comme enseignant d’anglais à l’université locale. Ni elle ni moi ne savions pourquoi nous étions de nouveau dans la ville où nous avions grandi. Nous nous sommes rencontrés cet automne-là et j’ai su que Dieu m’avait enfin donné ma partenaire pour le champ missionnaire.

Quelques mois après s’être mariés, en 2016, nous avons déménagé au New Hampshire pour y poursuivre une maîtrise en linguistique. J’avais postulé dans plusieurs universités ailleurs aux États-Unis, mais Dieu a confirmé qu’il voulait que nous soyons missionnaires au Québec en me donnant une bourse scolaire complète à l’Université du New Hampshire, sans que j’en aie fait la demande. Nous avons pu régulièrement faire des voyages au Québec pour adorer Jésus avec des chrétiens québécois et participer à des projets missionnaires.

Nous ne savions pas quel chemin Dieu avait choisi de nous amener au Québec comme missionnaires. Dieu m’a fourni la réponse d’une façon inattendue quand, quelques jours après avoir obtenu mon diplôme de maîtrise, j’ai été frappé d’une crise d’épilepsie. Cela m’a forcé à travailler en tant qu’assistant pour ma femme plutôt que d’aller chercher un travail dans une école dans la région. Ensemble, nous avons totalement reconstruit le programme de français à l’école où elle travaillait, ce qui nous a donné de l’expérience dans la gestion d’une école de langue. C’est pendant cette période qu’un ami nous a présentés au président de SEMBEQ, François Turcotte. Nous lui avons fait part de notre plan pour une école de langue française, et nous avons tous décidé d’aller de l’avant.

Mes objectifs

Je suis responsable des programmes de préparation linguistique pour les étudiants en théologie et la francisation pour des bénévoles avec Fleur de Lys. L’objectif de notre école est de donner des cours de français qui correspondent aux besoins des missionnaires et étudiants en théologie, afin qu’ils soient capables de s’impliquer d’une façon active dans le monde francophone, pour le royaume de Christ, et d’aimer les autres dans leur propre langue.

Je travaille en équipe avec d’autres enseignants qui pourront enseigner le français aux étudiants d’une école grandissante. Nous établissons plusieurs campus au Québec pour répondre aux divers besoins des missionnaires.

Kimmie prévoit d’être une présence chrétienne dans la communauté et de s’impliquer dans l’Église en faisant du bénévolat dans la ville et en aidant l’école Fleur de lys.

Nous sommes toujours à la recherche de partenaires financiers et de prière pour soutenir notre projet. Nos besoins financiers s’élèvent à 84 000 $ par année. Nous prions également Dieu d’envoyer des partenaires qui s’engageront activement dans notre école en tant qu’étudiants.

Aidez-nous à atteindre cet objectif.

Donner