Notre contexte

  • Le Québec est la seule province canadienne à avoir le français comme seule langue officielle. On le dépeint comme étant une nation au sein d’un pays.

  • 80 % de la production mondiale du sirop d’érable provient du Canada, mais le Québec, à lui seul, en fournit 75 % ! Les frites combinées à du fromage en grain, couvertes de sauce brune, nous donne la Poutine : pour ainsi dire le mets national québécois.

  • Plusieurs artistes humoristes proviennent du Québec et ses festivals d’humour sont reconnus mondialement.

Notre contexte

Toutefois, il est triste de constater qu'au Québec:

  • Nous comptons un des taux de suicide les plus élevés au Canada.

  • L’avortement est socialement approuvé et financé à même les fonds publics.

  • L’unité familiale traditionnelle est presque inexistante.

  • Le nombre de divorces diminue seulement parce que très peu de personnes se marient encore (mais il reste tout de même élevé).

En effet, ces problématiques se retrouvent toutes à l’échelle mondiale, mais les Québécois, en plus, n’ont aucun lieu de refuge.

  • Moins d’un pour cent de la population affirmerait que Jésus-Christ est son Seigneur et Sauveur.

  • Les Québécois constituent le peuple ayant le plus faible témoignage évangélique dans toutes les Amériques.
    Il y a une seule Église pour chaque tranche de 106 000 personnes.

  • En se limitant uniquement à la région de Montréal, il faudrait implanter encore 50 nouvelles Églises pour compter une Église par tranche de 30 000 de population.

Voilà le contexte dans lequel Dieu nous appelle à servir. Nous voulons contribuer au mouvement de l’Évangile au Québec et dans la francophonie.

Pourriez-vous considérer de prier pour le Québec?
Pourriez-vous considérer de soutenir des Églises locales et des ministères qui brillent pour l’Évangile dans des communautés qui en ont désespérément besoin?
De quelle manière pourrions-nous servir ensemble dans ce champ missionnaire?